Vous regardez la version française de iotafinance.comSee this page in EnglishDiese Seite in Deutsch sehen

monnaie

Contexte d'utilisation:  Economie
Traductions:      EN  currency (n.)     ES  divisa (n.f.)     DE  Devise (n.f.) , Fremdwährung (n.f.) , Währung (n.f.) 
Symbole de la valeur économique à pouvoir libératoire, c'est-à-dire accepté en contrepartie d'un bien, d'un service, d'une créance ou d'un dommage.

Histoire

A la suite du troc, ce sont des marchandises qui ont servi de monnaie (grains, barres de sel…) avant que n'apparaissent les numéraires métalliques (or, argent, bronze… sous forme de lingots ou de pièces d'abord "pesées" puis "comptées" pour leur valeur faciale).
Plus pratiques et plus sûrs, circulèrent ensuite des certificats de dépôt (les "billets"), documents convertibles en métal précieux et que la loi fait bientôt obligation d'accepter en paiement (cours légal). Leur multiplication ébranlera parfois la confiance des usagers (système de Law, assignats). A la faveur de la première guerre mondiale et presque partout dans le monde, les billets deviennent inconvertibles et prennent de ce fait la qualité de monnaie fiduciaire, c'est-à-dire fondée sur la confiance en l'autorité qui l'émet, puisque jamais plus on ne pourra en obtenir la contre-valeur en or (cours forcé) ; il en va de même pour la "monnaie divisionnaire", autrement dit les pièces. l'usage des chèques ("monnaie scripturale") puis de l'informatique cartes, virements automatiques et autres outils de la "monnaie électronique" ou "monétique") achève le processus de dématérialisation des supports.

Fonctions

Quelle que soit sa forme, la monnaie doit assumer trois fonctions :
  • Favoriser les échanges en étant acceptée de tous comme équivalent général (fonction de transaction)
  • Mesurer la valeur grâce à un support divisible (fonction d'unité de compte)
  • Conserver son intégrité à travers le temps (fonction de thésaurisation).

Parcourir le glossaire par ordre alphabétique