Vous regardez la version française de iotafinance.comSee this page in EnglishDiese Seite in Deutsch sehen

risque de réinvestissement

Contexte d'utilisation:  Gestion des risques
Traductions:      EN  reinvestment risk (n.)     ES  riesgo de reinversión (n.m.)     DE  Reinvestitionsrisiko (n.n.) , Wiederanlagerisiko (n.n.) 
Le risque encouru par le détenteur d'une obligation que le niveau des taux d'intérêt baisse pendant la durée de vie de l' et que, par conséquent, le effectivement réalisé soit inférieur à celui qui avait été négocié lors de l'achat du titre.
Selon les conventions de calcul appliqués sur les marchés, le d'une est calculé en prenant comme hypothèse que les revenus d'intérêt générés par les puissent être réinvestis à ce même taux de rendement et ce jusqu'à l'échéance du titre.
Concrètement, une obligation d'une durée de vie de trois ans, qui affiche un taux de rendement de 2.5%, ne générera donc réellement un rendement de 2.5% que si les revenus des coupons peuvent également être placés à 2.5% jusqu'à l'échéance ce qui, dans la pratique, est extrêmement improbable.
Le risque de réinvestissement existe donc systématiquement pour tout investissement en obligations, à l'exception des qui ont la particularité de ne pas verser d'intérêts avant l'échéance du titre.
Le risque de réinvestissement est influencé par deux facteurs:
La maturité du titre – plus la maturité du titre est éloignée, plus l'incertitude sur l'évolution des taux d'intérêts est grande, et plus le risque de réinvestissement est important.
Le niveau des taux d'intérêt au moment de l'achat de l'obligation – plus le niveau des taux d'intérêts, et donc le taux de rendement affiché pour une obligation, est élevé, plus le risque d'une baisse des taux d'intérêts, et donc d'un réinvestissement à un taux inférieur, est élevé

Parcourir le glossaire par ordre alphabétique