Vous regardez la version française de iotafinance.comSee this page in EnglishDiese Seite in Deutsch sehen

International Swaps and Derivatives Association (ISDA)

Contexte d'utilisation:  Marchés financiers > Organisme ou institution
L'ISDA est l'une des plus importantes associations professionnelles dans la finance, qui regroupe les principaux intervenants sur les marchés de gré à gré sur produits dérivés. Son objectif est de mettre en place des standards sur ces marchés non organisés afin d'aider à réduire le risque de crédit.
L'ISDA fut créée en 1985, à l'origine sous le nom de International Swap Dealers Association, avec siège à New York. Son but était de sécuriser les transactions sur les marchés de gré à gré sur produits dérivés, essentiellement des swaps, qui représentaient le produit dérivé le plus activement négocié.
Le marché de swaps étant, particulièrement à ses débuts, un marché entièrement décentralisé et où les contreparties définissaient tous les détails des contrats bilatéralement, le risque de contrepartie devenait, avec la rapide augmentation des volumes et du nombre d'intervenants, un réel problème auquel la création de l'ISDA était censéée apporter une réponse.
Cette généralisation des produits dérivés est clairement lisible sur le nombre des institutions membres de l'ISDA : regroupant au début des années 1990 une centaine d'institutions financières, l'ISDA compte aujourd'hui plus de 840 membres venant de 58 pays.
Elle a, par la suite, remplacé le mot « Dealers » par « Derivatives » et s'appelle aujourd'hui International Swaps and Derivatives Association, ceci afin de refléter l'extension de son champ d'activité aux autres classes d'instruments dérivés .
La mission de l'ISDA est, comme mentionné plus haut, dans l'identification et la réduction des risques liés aux transactions sur le marché non réglementés de produits dérivés de gré à gré. Dans ce cadre, elle a mis au point un certain nombre d'initiatives de standardisation, notamment sous forme de recommandations, d'accords, de procédures et de documents destinés à encadrer ses transactions. Le contrat cadre ISDA (en anglais : ISDA Master Agreement), largement utilisé aujourd'hui dans ce type de négociations, en est certainement l'élément proéminent.
D'autres travaux importants incluent la standardisation des définitions d'événements de crédit dans le cadre de contrats de CDS, ainsi que le Credit Support Agreement (CSA) qui permet aux contreparties d'un contrat cadre ISDA de réduire plus leur exposition au risque de crédit en instaurant un système d'appels de margé.

Parcourir le glossaire par ordre alphabétique