Les Forward Rate Agreements (FRA) - definitions, exemples et applications

Le FRA est une opération de gré à gré de garantie de taux à terme entre un acheteur (l’emprunteur du taux préfixé) et un vendeur (le prêteur du taux préfixé).

Description

Le FRA est une opération de garantie de taux à terme qui est conclue entre un acheteur (l’emprunteur du taux préfixé) et un vendeur (le prêteur du taux préfixé). Chaque partie s’engage à verser à l’autre partie à une date future (la “date de valeur”) la différence (positive pour l’une des parties, négative pour l’autre partie) entre :
- un taux de référence monétaire constaté sur le marché à cette date et,
- un taux fixe défini à l’origine.

Cet échange de flux entre les parties s’effectue à la date de valeur du FRA. Il correspond au différentiel de taux, actualisé au taux du fixing appliqué au montant notionnel de l’opération, au prorata de la période couverte.

Schéma d'un Forward Rate Agreement (FRA)
Schéma d'un Forward Rate Agreement (FRA)

A la date de règlement (t3) du FRA, deux cas peuvent se présenter :

Premier cas : Le taux de référence est supérieur au taux garanti par le FRA
Dans ce cas, c'est au vendeur de régler à l'acheteur le différentiel entre les deux taux, appliqué au nominal du FRA.

Deuxième cas : Le taux de référence est inférieur au taux garanti par le FRA
Dans ce cas, c'est à l'acheteur de régler au vendeur le différentiel entre les deux taux, appliqué au nominal du FRA.

L'utilisation d'un FRA

Le FRA s’adresse à des contreparties qui souhaitent emprunter ou placer de l'argent pour une période située dans le futur, et obtenir une garantie de taux pour cette période. L'achat d'un FRA permet de se prémunir contre une hausse des taux d'intérêt, et la vente d'un FRA contre une baisse des taux si on souhaite placer de l'argent.

La cotation d'un FRA

Les FRA sont notés en indiquant la date de départ et la date de fin, comptés en mois à partir d'aujourd'hui, la durée effective étant la différence entre les deux.

Exemples:
2x6 - FRA d'une durée de 4 mois, départ dans 2 mois.
6x12 - FRA d'une durée de 6 mois, départ dans 6 mois.

La cotation

Les FRA sont cotés avec le taux fixe, ce taux étant le taux forward implicite pour la période. Ainsi, si un FRA 2x8 cote à 2.30%, et qu'un emprunteur pour cette période prévoit que le Euribor 6 mois dans deux mois sera supérieur à 2.30%, il aura intérêt à acheter un FRA.

Les caractéristiques complètes d'un FRA

Les deux contreparties négocient les caractéristiques du FRA listées ci-dessous:

  • Le montant nominal
    C'est le montant sur lequel porte le contrat. Le minimum sur le marché est généralement de 1.5 millions d'euro (ou équivalent dans d'autres devises).
  • Le taux de référence
    Le taux dont le niveau est garanti, généralement de type IBOR (veut dire Interbank Offered Rate ou, en français, taux interbancaire offert) de la même durée que le FRA.
  • La devise
    La devise dans laquelle est libellé le FRA
  • Le “forward” ou période d'attente
    La période de temps entre la date de négociation et la date de valeur du FRA. Cette période peut aller de 1 mois jusqu'à 2 ans.
  • La durée
    La durée de la période de garantie
  • La convention cadre à appliquer
    Généralement on utilise des contrats cadre AFB ou ISDA

Le calcul du flux de règlement d'un FRA

Le versement du flux résultant de la différence entre le taux fixe et le taux de référence est versé à la date de valeur, située à la fin de la période de forward du contrat. Le taux de référence, généralement un IBOR correspondant à la durée de la période de garantie et dans la même devise que celle du contrat, est déjà connu.
Pour compenser le fait qu'il s'agit d'un taux in fine, donc avec les intérêts versés en fin de période, le montant est actualisé en utilisant le taux de référence. La formule pour calculer le versement se présente alors comme suit:
\[ S=C \cdot \frac{\left ( r_{set} - r_{fra} \right ) \cdot \frac{\left (d_{mty}-d_{set} \right )}{dbase}}{1+\left (\frac{\left (d_{mty}-d_{set} \right )}{dbase} \cdot r_{set} \right )} \]

Pointez sur la formule pour voir la légende

La résiliation d'un FRA

Un FRA peut être résilié d'un commun accord entre les deux contreparties, moyennant le paiement d'une soulte.
Cette soulte sera égal à la différence, actualisée à la date de résiliation au prorata de la durée de garantie, entre:
- le taux garanti du FRA inital et,
- le taux d'un FRA de mêmes caractéristiques qui serait conclu à la date de résiliation.
Si le taux du second FRA est supérieur à celui du FRA initial, l'acheteur recevra le différentiel de taux, sinon il paiera ce différentiel.

Exemple d'un FRA

Le 12 juillet 2016, une entreprise apprend qu'elle devra emprunter la somme de 1 million d'euros trois mois plus tard, et ce pour une durée de 6 mois. Craignant une hausse des taux dans les trois mois à venir, elle veut se prémunir contre ce risque et achète un FRA auprès de sa banque.
Pour ce FRA 3x9, le taux négocié est de 1.35%, le taux de référence étant l'Euribor 6 mois.
A la fin de la période d'attente, le 12 octobre 2016, l'Euribor 6 mois est à 1.75%.
Ce taux étant supérieur au taux préfixé, l'entreprise recevra de sa banque le paiement suivant:

S = 1 000 000 * ( (1.75% - 1.35%) x 182 / 360 ) / ( 1 + ( 1.75% x 182 / 360 ) )
= 2 004.49 €

Cette opération aura donc permis à l'entreprise d'économiser 2 004.49 € sur ses frais d'emprunt.

Pour aller plus loin sur ce sujet

Informations complémentaires